Rencontrer sa voix

La voix est ce qu’il y a derrière les mots

Lorsque vous vous adressez à quelqu’un, il y a deux choses qui se produisent simultanément :  vous parlez avec des mots et vous parlez avec votre voix. Deux choses dites en même temps et qui ne veulent pas  forcément dire la même chose.

Les mots  ont un sens linguistique  et selon  l’ état du moment, les émotions , les  intentions, la  voix par ses inflexions, ses nuances, exprimera autre chose qui peut complètement  nous échapper. Ainsi  l’interlocuteur  peut sentir  l’affection, la haine,  la maladresse, le dégoût, l’envie, le désir sensuel, la force ou la fragilité.

La voix est son, musique, mais aussi corps.  C’est un mouvement corporel, une vibration du corps.  Elle n’est pas qu’une réalité physique, mais aussi  biologique ce  qui  fait la distinction entre  les êtres vivants  et les choses inanimées.   Chez l’être humain la voix est un processus de communication évolué, il sert a l’existence sociale et  toute une partie échappe  à toutes tentatives de rationalisation et s’adresse au domaine de l’inconscient, de l’irrationnel.

voix

La voix est un phénomène sonore

Les sons dits  « musicaux » et  les bruits.

Ils peuvent être analysés  selon trois  dimensions  statiques : la hauteur, le timbre et l’intensité et une quatrième dimension : le temps.

Les sons « musicaux » et bruits

Les sons :

Il s’agit de phénomènes oscillatoires qui se propagent  comme des ondes, dont la rapidité vibratoire est perceptible par l’oreille et pour lesquels il est possible  d’attribuer une hauteur musicale précise. Les sons  dits « musicaux » ou « harmoniques »  sont produits  par un mouvement vibratoire périodique. Il existe  toutefois  des sons   à harmoniques irrégulières.

Les bruits :

Il s’agit de structures vibratoires  plus complexes  et désordonnées.

En ce qui concerne la voix humaine  il existe trois catégories de sons :

  • Les harmoniques purs utilisés pour les voyelles, les bruits  purs pour certaines consonnes (s,ch,p,f,t,h) et les mélanges  de bruits et de sons harmoniques tels que les consonnes (z,j,b,v,d,g) ou souvent les voyelles.

La hauteur

Elle est fondée sur la rapidité vibratoire, plus la vibration est rapide, plus le son est haut.

Le timbre

Il s’agit d’une échelle sonore qui permet de déterminer l’étendue des vibrations. Il indique  la manière  dont cette énergie   vibratoire  se répartie sur l’échelle des harmoniques. On parle également de spectre  sonore qui évoque également les couleurs. Ainsi pour certaines voix  on dira qu’elles sont blanche, claire, sombre, noire.

 

La voix  n’est pas quelque chose de statique, elle est en évolution constante, elle n’existe que dans le mouvement, dans et par le temps. Deux sons exactement semblables  sont entendus différemment  selon le son qui les précède  et le son  qui les suit. Par exemple on entend un son plus fort après  des sons faibles, plus noir après des sons clairs.

L’intensité

L’intensité  et la couleur reçues varient également selon la durée du son : un son plus long est entendu comme grave et plus fort.  Au final nous n’entendons pas des suites de sons  voyelles-consonnes, mais des mots phrases qui ont une relation entre eux selon un rythme.

Le temps

Le rythme donne vie à la phrase, il est un élément essentiel dans le langage et dans la musique. Pour  que la parole n’ai pas un aspect  mécanique  les sons doivent varier dans les hauteurs, dans les attaques, les intonations, dans les durées, durée des voyelles, des consonnes, des silences,  dans les intensités, dans les évolutions des intensités.

La voix  et le corps

La voix est une action corporelle.  Le corps produit des sons , c’est une sorte d’instrument de musique perfectionné. Il  se produit à l’intérieur de notre corps toute une série de phénomènes musculaires et vibratoires. Ces phénomènes  ne sont la plus part du temps pas ressentis par les personnes qui    n’effectuent pas un travail  vocal.  Cette conscience  vécue sous forme de sensations corporelles  se développe par la pratique et l’apprentissage autour de la maîtrise  de ces  sensations.

La voix n’est pas un instrument ordinaire. Il s’agit du corps  et celui ci  a des propriétés   plastiques. Il est capable de se modifier, de développer ses muscles et au fur et à mesure  et de changer les conditions de fonctionnement .

Ces modifications peuvent  être apportées par un travail sur le corps, mais aussi par un travail sur les résistances inconscientes.

Le corps somatique et la psyché sont intiment liés. Il faut bien entendu avoir le désir  d’effectuer  un travail effectif sur son propre corps, et surtout  s’accepter soi même.  Au final il faut accepter de changer que quelque chose se change en soi. La capacité de changement  ne tient en réalité qu’à soi. La maîtrise technique  est une chose , mais le but  c’est de trouver la liberté, de ne plus être coincée par des impuissances  psychiques.

Exprimer ce qui vibre en soi, ce qui donne sens à la vie en soi, créer spontanément ce que l’on désire exprimer. Cette expérience  humaine  ouvre l’homme à lui même et aux autres.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 commentaire sur “Rencontrer sa voix

Répondre à Bruno Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *