Le désir, une puissante énergie

le-desir-est-la-conscience-dun-manque

Savoir faire la distinction

Il est nécessaire de faire la distinction entre le désir qui est une puissante énergie et le mouvement impulsé par la motivation. Si cette motivation est celle d’aider son prochain, il s’agit d’une qualité humaine capable de grands accomplissements.
A l ‘inverse si la motivation ne sert qu’à satisfaire son propre plaisir, celui-ci sera sans fin et demandera sans cesse d’être alimenté et sans aucune garantie de satisfaction.

Le désir naît d’un manque

A. Schopenhauer, philosophe allemand, qui était d’une nature plutôt pessimiste déclarait que : » Le désir naît d’un manque, d’un état qui ne nous satisfait pas ; donc il est souffrant , tant qu’il n’est pas satisfait. Or nulle satisfaction n’est de durée ; elle n’est que le point de départ d’un désir nouveau. Nous voyons le désir partout arrêté, partout en lutte, donc toujours à l’état de souffrance ; pas de terme dernier à l’effort ; donc pas de mesure, pas de terme à la souffrance »

Cette affirmation est incomplète, les images mentales qui déclenchent le désir naissent à partir des capteurs sensoriels. Si les sensations sont agréables , il y aura une volonté de les entretenir ou les maintenir.

Selon A.Beck, un des fondateurs de la thérapie cognitive, les émotions sont déclenchées par la cognition et non l’inverse. Ainsi la pensée d’une perte engendre la tristesse, la pensée d’une personne attirante donne naissance au désir.

Lorsque les images mentales prolifèrent , soit on assouvit le désir, soit on le réprime. Le philosophe bouddhiste indien du IIème siècle Nagarjuna, résume ainsi le processus :  » Qu’il est bon de se gratter lorsque cela démange, mais quel bonheur lorsque cela ne nous démange plus. Qu’il est bon de satisfaire nos désirs, mais quel bonheur d’être libre de ses désirs. »

L’étude du cerveau indique des différences entre les zones cérébrales et les circuits neuronaux qui interviennent lorsqu’on ressent un « besoin » ou lorsqu’on « aime » quelque chose. Ainsi il est possible de désirer sans aimer et inversement on peut aimer sans désirer. Il faut donc distinguer l’amour et le désir. L’amour inconditionnel, impartial avec certaines personnes est rayonnant, le désir possessif , exclusif évolue dans l’univers clos de la jalousie et de l’obsession.

Rester libre de la tyrannie de ses pensées

Prendre sa vie en main et mettre le cap vers une destination choisie. S’affranchir de toute dépendance et cause du mal être pour faire émerger le vrai désir : celui de changer. Faire le tri de ce qui compte vraiment dans l’existence et être libre, retrouver la faculté de suivre le chemin de transformation intérieure. Combattre nos ennemis intimes : la paresse, la dispersion mentale et toutes les habitudes qui détournent de notre véritable but. La vie est ce que nous en faisons. Il est parfois utile de s’appuyer sur une force intérieure divine, spirituelle ou autre, peu importe, pour maintenir le cap.

Profiter de l’élan déclenché par le désir pour suivre le processus de transformation est une puissante opportunité pour suivre ses rêves de coeur.

 

 

desirer

 

 

 

 

 

Version en document PDF cliquez sur le lien ci-dessous

le-desir

 

le désir

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires sur “Le désir, une puissante énergie

  1. Si je comprends bien, notre pensée reste le conditionnement de nos désirs? Je veux dire, par là, que quand on pense à quelque chose, c’est que l’on désire. Exemple : Je veux être riche et je commence à penser à comment je serai avec cet argent. En tk, j’espère avoir bien compris!

    1. Merci Bruno pour ton commentaire. Je pense que tu as bien compris. Si je reprends ton exemple : tu désires être riche, les pensées qui motivent ce désir sont la projection de ton/tes plaisir(s) futur(s). Pour autant, est ce que le désir d’ être riche correspond bien à tes valeurs, est-ce ton but ultime dans la vie ? Le désir est un levier puissant pour changer et suivre son coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *