Le rêve et l’inconscient

reve

Le rêve détiendrait une clé liée à la réalité existante

D’après  de nombreux philosophes le rêve  libérerait  l’esprit de l’emprise  de la nature extérieure, il détacherait l’âme  des entraves du sensoriel.  D’un point de vue médical  le rêve serait davantage le résultat  d’un stimulus sensoriel et corporel qui atteindrait le dormeur par  des manifestations  de l’extérieur ou  des organes internes  sans aucune signification.

La croyance populaire est tout de même  celle que le rêve  à un sens  et que celui-ci  se rapporte  à l’annonce  de l’avenir et qu’il est possible de connaître son contenu  souvent énigmatique et confus  grâce à des méthodes d’interprétation. L’interprétation du contenu remémoré  détiendrait une clé liée à la réalité existante et  en relation avec un symbole.

Il existe trois catégories de rêves. Les rêves qui sont sensés  et compréhensibles, ce sont les plus nombreux et nous arrivons à les intégrer sans que cela nous pose problème. Ensuite les rêves  déconcertants, par ce que nous n’arrivons pas à leur donner un sens, comme par exemple   un événement que l’on à aucune raison de redouter. Puis viennent les rêves auxquels il manque  le sens et l’intelligibilité, qui apparaissent comme incohérents, confus et absurdes.

Le travail du rêve  n’est que le premier processus  psychique    parmi  d’autres manifestations psychiques ou corporelles.  Comme par exemple les  oublis, lapsus, méprises. Dans le cas des rêves déconcertants,  il s’agit par le processus de déformation du rêve d’un déplacement psychique, ou  concept de refoulement. Ainsi selon Freud le travail du rêve servirait à la dissimulation, l’intention de cacher. Des rêves confus et obscurs  dont la figuration est méconnaissable, le désir serait lui-même refoulé  et étranger à la conscience.

 

L’interprétation symbolique du rêve

Au final la croyance populaire prétendant que le rêve annonce  l’avenir montre une certaine justesse. Car l’avenir que nous montre le rêve n’est pas celui qui va arriver, mais celui que nous aimerions  voir arriver. L’état de sommeil  provoque   le relâchement de la conscience et de la censure. Dès que l’état de sommeil se modifie, la censure reprend  le dessus et entraîne bien souvent l’oubli du rêve.

L’interprétation symbolique  du rêve à partir  des symboles universels peut  fournir  quelques éléments  isolés de compréhension. Cependant il existe pour chacun de nous  des symboles que nous avons façonnés  nous même qui font partie de notre inconscient.

 

cléL’inconscient est la clé de tous nos soucis

L’inconscient est selon  Leibniz notre automate intérieur. C’est celui qui fait battre notre  coeur, la grande mécanique de nos fonctions vitales. L’inconscient  nous fait ressentir les émotions  et la plus part de nos pensées. Il  provoque  les centres d’intérêts et goûts  ou encore attirance pour  tel type de personnes. Sans l’aide de notre inconscient il ne serait pas possible  de sourire ou de bouder, les actions sur les muscles du visage  se font en dehors de toute action consciente.

Notre automate a intégré dès le début de notre existence  tous les apprentissages qu’on lui à fourni. Il ne s’est pas forcément toujours bien programmé  et a intégré certaines données  qui influencent notre vie quotidienne. Il peut ainsi nous maintenir en bonne santé ou nous rendre malade, nous aider à réussir où à échouer et de façon répétée. Il peut nous permettre de nous sentir bien et au contraire malheureux et nous maintenir coincé  dans notre existence.

Le meilleur moyen  de voir son inconscient c’est de regarder sa propre vie !

Certes parfois cela n’est pas plaisant, mais il faut  connaître ses ombres avant de pouvoir envoyer de la lumière.

Lorsqu’on se rend compte qu’on est la source de  notre vie, et donc responsable  de ce qui nous arrive -pas coupable-  cela veut dire que l’on a la capacité de changer les choses.  Il est possible de modifier le  cours de notre vie . L’inconscient est la clé de tous les soucis, il ne nous veut pas de mal mais  il agit toujours pour la survie. Il utilise des programmes  de protection  comme de système immunitaire  et réagit par la mise en route du système d’où l’apparition de maladies. L’inconscient ne fait que réagir à l’environnement, à ce qui nous arrive,  selon l’histoire de vie de chacun, selon les blessures intérieures. Malheureusement , l’inconscient n’a pas toujours  de solutions et sans le savoir  des maladies ou des troubles chroniques  peuvent s’installer toute une vie.

pont

Pour sortir des limites de l’inconscient il faut passer  en conscience et trouver des solutions inédites. C’est la rencontre entre  l’Inconscient et la Conscience.

« On a conscience avant, on prend conscience après «  Oscar Wilde

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 commentaire sur “Le rêve et l’inconscient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *